Notre marathon cinéma du week end

Notre selection ciné d’un week end de Novembre

Notre marathon ciné du week end.

Ce week end, je l’ai passé au cinéma. N’étant ni une « gilet jaune » ni une adepte de la surconsommation version Black Friday, j’ai consacré mon temps libre aux salles obscures.

C’est l’un des grands avantages de la garde alternée: la possibilité de faire exactement ce que tu veux une semaine sur deux.

Ça faisait trop longtemps qu’on s’était pas fait un petit marathon ciné? Comprenez enchainer les films toute la journée.

Je vous livre modestement notre sélection cinéma pour ce week end de Novembre 2018.

Bohemian Rhapsody

Comme son nom l’indique il s’agit du biopic du Grand Freddy Mercury, chanteur du groupe Queen.

J’étais motivée bien sûr…C’est Queen quand même! Mais j’ai toujours un peu peur de ces films biographiques. Il y en a certes des très bons mais aussi des très mauvais dans lesquels on tombe vite dans le pathos. Dans la série des très bons, je recommande d’ailleurs « The Doors » d’Oliver Stone.

Il faut dire que Queen, pour moi, c’était pas rien:

  • J’ai écouté en boucle sur mon Walkman « Greatest hit 2 » pendant mon été 93 et c’est sur le son de « King of Magic » que j’ai échangé mon tout premier baiser  avec un jeune Hollandais de la colo voisine prénommé Bert … Ça ne s’invente pas!
  • J’ai découvert l’existence de l’homosexualité à travers Freddy Mercury et le clip de « I want to Break Free »
  • La matérialisation de cet abject fléau qu’est le SIDA
  • Tout cela sur fond de musique si grandiose et si unique 

Il me fallait donc un chef d’oeuvre à la hauteur de ce qu’il était.

Mon avis sur le film Bohemain Rhapsody

Le film est vraiment très bon. Il nous transporte respectueusement dans son intimité et dans son génie. On voudrait que le film continue, qu’il ne s’arrête pas et que Freddy soit toujours là pour nous faire vibrer au son de son génie.

Assister à un concert de Queen est definitivement numéro 2 sur ma to do list post mortem. Le numéro 1 étant assister à un concert de Jacques Brel. J’espère qu’ils se produisent encore dans l’au delà et qu’ils font vibrer les étoiles.

Les chatouilles

Attention: changement radical de sujet!

Il parait qu’un enfant sur cinq subi des violences sexuelles et se trouve victime d’un pédophile à un moment ou à un autre. Affaire courante donc… mais pourtant si peu présente au cinéma.

Il fallait donc que je vois ce film, qui je dois l’avouer, m’a un peu déçue. J’avais presque peur de le voir tant le sujet me dégoute mais j’ai affronté mes peurs. C’est la main dans celle de Samuel que je me suis apprêtée à affronter cette horreur. Heureusement, elle n’est pas arrivée. Heureusement pour mes nerfs mais dommage pour le film.

J’ai trouvé le personnage central, qui est par ailleurs la réalisatrice, Trop! Too much!

C’est difficile à expliquer mais j’ai trouvé le personnage adulte excessif et surjoué alors que la petite fille est tellement juste. Karine Viad est formidable en mère connasse que j’ai eu envie de tabasser dés le début du film.

Bref, a voir quand même! C’est peu être mon niveau d’exigence qui est un peu élevé au regard du sujet mais ca reste un bon film boulversant.

Jetez un coup d’oeil sur la bande annonce 

Le Grand Bain

Apres ça, il fallait ça!

Pour résumer je dirai « Full Monty » version Française. Casting de folie, jolie histoire, message positif et rigolade. Bref un film agréable et léger qui passe plutôt bien.  Un bon film français qui a défaut de faire réfléchir fait du bien. Et c’est déjà pas mal.

Bande annonce par ici

Bref, ce blog devient petit à petit un blog de critique ciné. Le cinéma m’inspire. C’est peut être l’ hiver ou l’actualité qui veut ça. Ce n’est pas sa vocation mais j’aime bien partager les belles choses que je vois.

Seul regret du week end: ne pas avoir participé à une marche contre les violences faites aux femmes, qui était selon moi, était le seul événement sensé de ce we.

La saison du Cinéma est ouverte. Ça me donne envie d'écrire

Ma routine cinéma: le retour de l’inspiration

Ma routine cinéma

Ça fait beaucoup trop longtemps que n’ai pas été au cinéma. Je considère que 2 fois par mois devraient être un minimum.  Mais l’été et les beaux jours riment aves appel de la nature. Et Il n’y a guère que l’hiver que j’arrive à tenir l’objectif.

Aller au cinéma c’est s’emmitoufler et redécouvrir des petites rues bien cachées d’Avignon sous un parapluie. Aller au cinéma,  c’est forcement en centre ville car aller au cinéma, ça doit être jolie, chaleureux et plein de promesses. Alors, ça ne peut pas être industrialisé, pratique ou encore fonctionnel. En fait, c’est comme ouvrir un livre, ça doit donner envie de rêver. Et qui y a t’il de beau ou de poétique dans une zone industrielle? Le cinéma ça doit être un instant à vivre et non pas une ennieme consommation. Vous l’aurez compris, je suis un peu bobo sur ce coup là même si la définition de bobo mériterait à elle seule deux ou trois articles.

Cinéma Utopia Avignon
Cinéma Utopia Avignon

J’aime arriver à l’Utopia (NDLR: Ciné bobo d’Avignon) et m’introduire par la grande porte vitrée. Et puis, j’aime quand il y a la queue et que je peux lire toute les affichettes. En fait, ça me donne le sentiment de savoir tout ce qui se passe sur Avignon. J’aime acheter mon ticket en regardant les gens siroter un petit thé dans le bistrot. J’adore cette salle si intime et si grandiose par sa personnalité. J’ai besoin par dessus tout pouvoir debrieffer longuement en sirotant un verre de vin au sortir de la salle obscure. Bref, ma routine cinéma  est importante par nature et sans elle, mon plaisir ne serait pas le même.

Bistrot de l'Utopia Avignon
Bistrot de l’Utopia Avignon

On s’introduit dans une salle obscure à coté de personnes dont on ne sait rien et avec qui on va partager des émotions (normalement). C’est finalement assez intime le ciné!

Heureusement l’hiver vient!

L’hiver vient et il finira par arriver vraiment comme l’ultime saison de GOT. « Je précise au passage que cette attente commence à me me souler. Mais ceci est un autre sujet… »

Je crois que nous avons savouré nos derniers jours de beau temps et de :« Putain tu te rends compte? On est en Octobre et on ballade en T shirt! On est bien quand même dans le sud!!! »

Ce week end, même le mistral n’a pas osé faire face cette lacrymalgie céleste (NDLR: mot inventé pour faire intello). En décrypté ça veut dire qu’il a flotté non stop pendant deux jours.

Qu’a cela ne tienne! De toute façon, j’ai une Broncho-trachéite aigue, une sciatique depuis 4 jours et je ne dispose plus de la moindre énergie pour faire autre chose que d’absorber des images. Des images oui! Mais pas n’importe lesquelles.

La saison est ouverte avec le film « GIRL »

Pour moi un bon film est un film qui me fait quelque chose. Il peut me faire rire, me dégouter, me faire réfléchir, me faire pleurer…Mais dans tous les cas il doit me faire ressentir. Et là, ma saison cinématographique commence vraiment fort.

Girl

C’est l’histoire de Lara qui a 16 ans et qui veut devenir danseuse étoile. Un petit hic: Lara a un pénis. Elle est fille depuis toujours dans sa tête mais son corps lui a joué un vilain tour.

On a tout entendu et tout lu sur la théorie du genre. On a tous vu des tonnes d’émissions plus ou moins douteuses sur les personnes transgenres.  Mais a t’on déjà pu toucher du doigt ce que peut ressentir Lara?

C’est ce film incroyable d’une justesse absolue qui a alimenté  ma capacité à regarder le monde autrement ce week end. Ce film m’a grandi tant il m’a apprit à regarder l’autre et la différence. A regarder par les yeux d’une jeune adolescente de 16 ans qui souffre de manière insupportable. A regarder par les yeux de son père dont la prestation peut faire rougir tous les manuels éducatifs tellement son amour inconditionnel est beau. Ce film m’a fait tellement ressentir…  C’est Ça le CINEMA. Ça doit être CA!

Nous sommes tous et toutes sortis de la salle le coeur plein d’émotion. Heureusement que le bistrot de l’Utopia est Le lieu idéal ou il faut debrieffer le film. C’est tellement important de debrieffer un film.

Bande annonce Girl

Girl, un film magnifique
Girl, un film magnifique

Bref, je n’ai pas le talent littéraire de vous mettre en mots l’intensité de ce film.  Mais profitez de la pluie et foncez le voir!

Ma to see List:

Au cas ou ça intéresserait quelqu’un qui souhaiterait se faire influencer, j’ai prévu plein de films pour les semaines à venir:

Et vous, c’est quoi votre programme?

 

 

Nos 3 adresses gourmandes Avignon Intra Muros

Mes QG gourmands sur Avignon

J’aime tant sortir, manger et boire du bon vin…

Voila deux semaines que j’ai quitté l’Intra Muros et mes QG gourmands sur Avignon me manques déjà.

Gourmande et épicurienne invétérée, on peut dire que je me livre à une vraie passion pour la nourriture, le bon vin, les bons produits, bref le goût en général. J’aime bien manger à la maison mais j’aime surtout sortir. En fait, j’adore être dans le monde, écouter les conversations de mes voisins de table, découvrir de jolies lieux et tester l’ambiance et les petits plats de tous les restaus du quartier. Installée depuis un an en Intra Muros d’Avignon, ma seule limite fut celle de mon porte monnaie. Le résultat pondéral en est la preuve. J’ai bien joui de cette vie citadine  qui me manque déjà alors que je suis installée à la campagne depuis seulement deux semaines.

Manger beau et bon sur Avignon

L’offre en restauration sur Avignon est considérable en nombre au regard de la population. Beaucoup de restaurants ou de bars n’existent que le temps d’un été pour venir bien éponger la faim, la soif et les portes monnaies des festivaliers. Il y en a pour tous les portes monnaies du Kebab à l’étoilé. Il y en a beaucoup mais on retrouve finalement peu de diversité.

En 10 ans dans le coin, je n’ai toujours pas réussi à trouver un vrai thaïlandais, une vraie bonne crêperie, un restau africain ou même antillais.  Même, les japonais se limitent souvent aux sushis et il est impossible de manger des fruits de mer passé 14H.  Niveau décor, Avignon est imbattable en matière de restaurants. Des anciens cloitres, des vieux palais réhabilités, des anciennes chapelles, des petites courettes bien cachées, des places animées, des jardins secrets… Avignon est pleine de restaurants au décor onirique et fabuleux mais malheureusement le gout, le vrai n’est pas toujours au rendez vous.

Heureusement, il existe aussi une très longue liste de restaurants beaux, bons à l’ambiance géniale. Bien sur, je ne les connais pas tous et mettre en avant trois bonnes adresse n’enlève en rien la qualité de ceux qui ne font pas l’objet de cet article.

Je serai heureuse que vous puissiez m’en proposer d’autres en commentaire.

Mes QG gourmands sur Avignon

En attendant de découvrir et de vous donner mon avis sur d’autres perles, il y a trois lieux gourmands qui me manquent particulièrement. Ils ont en commun d’être simples, bons, accessibles et tenus par des gens sympathiques. Je ne passait pas deux semaines sans y faire escale pour le plus grand plaisir de mes papilles. Ces endroits étaient devenus mes QG gourmands sur Avignon.

 

  • L’Ampelos

L’Ampelos est le tout premier de mes QG gourmands sur Avignon tant j’y passe du temps avec ou sans les enfants. C’est un vrai bar à vin! Je précise, un vrai, car beaucoup usent et abusent de ce terme au prétexte qu’ils ont plus de dix références sur leur carte et proposent des planches.

L’Ampelos est une adresse bénite pour les vrais amateurs de vins et de bons produits. Laure et Thibaut vous conseille et vous font découvrir de nouvelles saveurs avec passion et gentillesse. La carte est variée et tous les amateurs de vins trouverons cépage à leur pied. Mais ca ne s’arrête pas là. Exit la planche mixte constitué de saucisson dégueu et de fromage Métro. Tout le chariot est un délice et tous les produits sont extra ordinaires. A cela vous ajoutez du bon pain et vous êtes simplement aux anges. En résumé, du bon vin, du bon pain et du bon fromage…Tout les étrangers devraient passer par ce lieu authentique pour gouter du bon concentrer de France.

 

Bar à vin l'Ampelos : Un vrai bar à vin sur Avignon
Bar à vin l’Ampelos : Un vrai bar à vin sur Avignon

 

Cette adresse peut se déguster en apéro ou même en repas si le cœur vous en dit. Le petit plus: l’Ampelos est aussi caviste et vous pourrez repartir avec une bouteille de votre choix. Ouvert toute l’année, l’intérieur est très cosy pour les soirées d’hiver.

Lien Tripadvisor de l’Ampelos

  • Le QG

Le deuxième de mes QG gourmands sur Avignon porte bien son nom tant j’y ai passé tu temps ce printemps. Cette adresse est assez atypique et l’ambiance est à l’image de la patronne Nina. Ici, on a l’impression de tous être copains, de pouvoir se parler d’une table à l’autre, de pouvoir aller piquer dans l’assiette du voisin. Le mot qui me vient pour décrire l’atmosphère est « joyeux bordel« . C’est d’autant plus le cas en cette période de festival durant laquelle le succès du QG de désemplie pas. Le restau est dépourvu de salle intérieure et n’est ouvert que l’été mais j’aurai tendance à opter pour un autre moment que le festival pour en profiter. Il y a également des brunchs le dimanche matin.

Restaurant le QG Avignon
Terrasse du restaurant le QG Avignon: Ambiance garantie

Coté assiette, c’est du brut! Mais du brut comme on aime. C’est à dire, des bons produits et pas de chichi. Si on était en Italie, ce restaurant pourrait être estampillé « slow food« . Vous trouverez des assiettes de tapas simples et excellentes. Attention! Pas des tapas espagnols, des tapas à la française avec des recettes a base de produits locaux, bio et excellents. Ici une tomate mozzarella à du goût (assez rare pour être souligné) et les plats mijotés par Nina sont à se damner. Tester absolument le petit cochon! Le vin est bien aussi et sans sulfite.

Page Facebook du QG  ou lien Tripadvisor du QG

  • Le Potard

Le troisième de mes QG gourmands sur Avignon, c’est l’Adresse où se « peter le bide », où « niquer le régime », où se satisfaire l’estomac. C’est pour moi le meilleur Burger d’Avignon. Attention, je ne parle pas de burger caoutchouc de Macdo mais de vrais burgers. Ils sont gros, les oignons sont caramélisés, la viande est tendre, le fromage est généreux et les recettes alléchantes comme un Burger au foie gras par exemple. Je ne vous parle même pas des frites qui sont du concentré de bonne pomme de terre dorées à la perfection. Vous l’aurez compris, c’est ici qu’il faut manger un Burger et j’en salive rien que de l’écrire.

Le merveilleux Burger du restaurant Le Potard
Le merveilleux Burger du restaurant Le Potard

Les patrons sont très sympas et ca compte. De plus, le Potard vous accueille l’hiver dans une vielle chapelle transformée en salle de restaurant et l’originalité du lieux ne fait que renforcer la satisfaction des papilles.

Site web du Potard

A vos fourchettes

Vous l’aurez compris, j’aime manger. Et vous faire partager mes coups de cœur est un vrai bonheur. C’est le premier article de ce style mais j’essaierai de vous faire régulièrement des retours sur des restaus car c’est une vraie passion chez moi. Encore une fois, il y a beaucoup de restaus que je n’ai jamais testé sur Avignon ou même sur Nîmes, Arles, Saint Rémy et dans la région. Alors n’hésitez pas à me communiquer vos coups de cœurs…Je prends.

D’ailleurs, si un éditeur de critiques gastronomiques passe sur cette page et souhaite m’embaucher pour manger, je prends.

Bon appétit!

 

 

 

Parc Spirou

On a testé le Parc SPIROU

On a testé le Parc Spirou à Monteux

Des aprioris négatifs

Je ne sais pas pourquoi, mais ce nouveau Parc Spirou jouissait déjà d’une mauvaise réputation avant même son ouverture. Il n’y a qu’a se rendre sur la page Facebook du Parc Spirou pour avoir envie de plaindre la pauvre community manager qui se débat avec les tacles en tout genre. Trop cher, trop raté, pas assez de manèges, un nouveau Mirapolis…. Bref! Autant vous dire que ça ne donne pas envie. En même temps le parc a ouvert hier (le 16 juin 2018) et mon esprit critique et avisé me conduit à penser qu’il vaut mieux se faire un avis par soi même.

Apres tout, les gens sont des râleurs jamais contents. Et moi, sur le papier, je suis plutôt contante d’avoir ce Parc Spirou à 20 minutes de chez moi. Alors, on ira y passer notre dimanche.

L’arrivée au Parc Spirou

 

Entrée du Parc Spirou
Entrée du Parc Spirou

Il est 10 heure et les clochers de l’intra Muros nous rappellent qu’il faut accélérer un peu. 20 minutes après, on arrive à Monteux. Je m’étonne de ne pas voir d’avantage de pancartes ou de promotions sur la route. Il faut vraiment le savoir qu’il y a un grand Parc d’attraction ici. Il ont certainement prévus de les mettre plus tard. Le Parking est spacieux mais payant (6 euros pour la journée). On peut dire que ma première impression n’est pas extraordinaire. Mais bon, pas d’apriori…

Dés l’entrée du Parc Spirou, nous sommes accueillis par un personnel souriant et agréable. Bon ca fait que deux jours qu’ils bossent mais quand même.

Même mes enfants m’on dit :  » c’est fou ce qu’ils sont gentils ici! ». Et c’est vrai, du début à la fin. Le personnel a été gentil, serviable, souriant et accueillant. C’est con mais ça compte pour moi.

Les attractions du Parc Spirou

Je ne vais pas décrire ici les attractions. Il y a un site internet pour ça. En résumé, vous trouverez 3 montagnes russes, 3 attractions en simulateur 3D et 6 attractions plus familiales.

Bon en réalité, le SPIP JUMPER et le ZOMBILENIUM ne sont pas encore ouverts. C’est dommage. J’aurai adoré faire le Zombilenium dont la description est plutôt sympa.

Un truc est sur! Les amateurs de sensations fortes seront un peu déçus. Même le SPIROU RACING qui se veut le plus sensationnel de tous laisse sur sa fin. Rien à voir avec un TONERRE DE ZEUS ou un SPACE MONTAIN c’est certain.

Par contre, dans ma situation, cela peut s’avérer être un sérieux point fort. Mes deux enfants (5 et 8 ans) ont pu faire 100% des attractions (minimum 1 mètre accompagné). Et même si personnellement, il m’en faut plus pour me faire peur…Eux ils en ont eu pour leur argent (euh le mien en fait!).

Au delà des sensations physiques, nous avons littéralement adorés les deux attractions numériques ouvertes. Il est très impressionnant de se retrouver au beau milieu de Jurrasik Park en version 3D ou de vivre en live les gaffes de Gaston (toujours en 3D).

Mesozoik au Parc Spirou
Mesozoik au Parc Spirou

En fait, je dirai que les attraction sont idéales pour les enfants de 4 à 12 ans. Au de la, il faut voir.

J’ajouterai un vrai point très positif. Il est vraiment très très positif car je ne l’avais jamais vu ailleurs. Tous les manèges sont complètement adaptés à l’accompagnement des enfants. Même le Cri Cri nommé AERO CHAMPIGNAC contient des chaises doubles. J’étais en mode maman solo avec mes deux loulous et on a pu profité de tout. C’est assez important pour être relevé.

Aero Champignac au Parc Spirou
Aero Champignac au Parc Spirou

L’ambiance du Parc Spirou

Bon, il faut être honnête, on est pas chez Disney ou Astérix mais bon, le prix n’est pas le même non plus. Disons qu’on sens bien que le parc vient juste d’ouvrir. La pelouse est …quelle pelouse! Elle pousse. Les arbres sont des arbustes et le soleil est roi. Disons que coté déco, il y a encore à faire pour vraiment se sentir transporté dans un autre univers. Même les entrées des attractions mériteraient d’être un peu plus travaillées.

Il est petit. Oui c’est certain!  Il ne contient que 11 attractions soit 3,18 euros l’attraction par tête et 2, 27 euros pour les enfants. Mais si on considère que ce parc à taille humaine nous a permis de profiter au moins trois fois de chaque attraction sans jamais dépasser les 5 minutes de queue…. Il est clair que Disney est battu à plate couture.

J’aimerai voir le parc dans quelques semaines lorsque que les finitions seront réalisées.

Les services du Parc Spirou

J’avais lu que les piques niques étaient interdit sur place… Je n’ai pas vérifié ce point. Je ne suis pas du tout organisée comme maman et je me suis dis que j’allais tester la restauration.

Franchement, j’ai été agréablement surprise. Le café à 1,30 euros et le menu enfant à 8 euros. Ca m’a semblé raisonnable par rapport aux leaders du parc d’attraction. En plus c’était bon. Je veux dire que les nuggets de mes enfants ressemblaient vraiment à du poulet… Contrairement à ceux de MacDo.

Restauration au Parc Spirou
Restauration au Parc Spirou

Je vais me répéter mais le personnel a vraiment été super sympathique du début à la fin.

Les toilettes étaient propres et non c’est pas une obsession de ma part…mais ca compte.

En résumé: Laisser vous tenter par le Parc Spirou

Je ne touche rien pour faire cet article. Je ne suis pas Influenceuse…

Mais une chose est sure: on a passé une très bonne journée. Mes enfants sont ravis. Ils ont eu des sensations, n’ont pas passé des heures dans des queues, et ont bien mangé. Le parc avec sa dimension moyenne et ses attractions familiales convient parfaitement aux enfants de 4 à 12 ans (en tout cas les miens). Ce n’est pas le plus grand parc d’attraction au monde mais les critiques sont infondées. Nous avons passé un bon moment.

Ce n’est certe pas économique mais citez moi un parc d’attraction digne de ce nom économique.

Le Parc Astérix affiche un prix de  49 E pour les adultes et 41 E pour les enfants. Disney affiche un prix autour de 70 euros. Quand on pense au trajet, à l’hôtel et aux 2 heures d’attente par attraction, je trouve que le prix du Parc Spirou ( 32 euros adulte et 25 enfants) n’est pas « hors norme »

Au risque de me répéter, chacun se ferra son avis mais nous on a trouvé ca bien et les enfants sont très contents de leur journée.

J’ai largement préféré cette journée à celle passée à Royal Kid.

Maintenant ce n’est que notre avis.

Les enfants dans la voiture de Fantasio
Les enfants dans la voiture de Fantasio