Publié dans Journal intime

La maman solo: un cas social?

La maman solo serait elle un cas social?

 Les clichés sur la monoparentalité et la maman solo

Il suffit de taper maman solo sur google pour tomber inévitablement sur toute une cohorte d’articles :
  • Seuil de pauvreté des mères célibataires: on dirait qu’on vit toutes dans nos voitures
  • Chômage: On peut travailler même si on est maman… Ca sert à quoi sinon les crèches, les haltes garderies, les centres aérés et le péri scolaire?
  • Isolement: Sur ce coup la, je peux pas dire que les amis affluent
  • Enfants délinquants: On verra plus tard, mais là je commence carrément à flipper
  • Echec scolaire: Bon pour l’instant ca semble plutôt bien marcher
  • Violence, mal logement….ect..
Voilà alors ce qui m’attendait quand mon ex-mari a décidé de mettre fin à notre relation après 7 ans de bons et loyaux services …. Très réjouissant tout ça ! Même mes amies et ma famille s’y sont mis :
  • « Mais comment fais-tu ? »
  • « Comment vas-tu t’en sortir ? »
  • « Comment tu vas faire pour ton travail ? »
  • « Mais tu n’arriveras jamais à entretenir ton jardin » (Ça c’était surtout mes parents)
Comme si le sentiment d’échec personnel ne suffisait pas, c’est toute une société qui vous prend en pitié tout en vous mettant à distance au cas où ça serait contagieux. Mais pas de chance pour la règle car il y a toujours des exceptions et je ne vois vraiment pas pourquoi le fait de ne plus avoir un homme dans ma vie devrait à ce point me diminuer et me transformer en paria de la société incapable d’indépendance.

3 ans après ma séparation

Le temps a passé depuis que je suis maman solo… Mes enfants vont très bien, même s’ils sont fatiguant et j’ai eu une promotion. J’ai un super appart et j’ai même retrouver un homme formidable avec qui je vais acheter une maison. Bon j’ai perdu quelques « amis  » et pris pas mal de kilos…
J’ai tant gagné en assurance, en courage, en gestion de ma propre vie et en liberté que je refuse d’être plainte et présentée comme un cas social.
La monoparentalité est une difficulté mais pas un état qui déterminerai toute notre vie. Il y a autant de mamans solos que d’individus : des pauvres, des riches, des connes, des sympas, des névrosées, des sportives, des alcooliques, des vegans…..
Les difficultés rencontrées peuvent se rejoindre mais ne forgent pas l’identité.

Maintenant je vais « refaire ma vie »

C’est vraiment le meilleur résumé qui soit.  Ma vie n’était pas défaite et je ne vais donc rien refaire du tout. Je vais construire autre chose. Je vais écrire une nouvelle page. Je ne vais pas refaire mais poursuivre…

Alors Mamans solos! :

  • « Ne vous laissez pas avoir par la morosité ambiante et la représention pathétique que la société à de nous. Nous pouvons être fortes, créer des entreprises, élever nos enfants dans la bienveillance, avoir pleins d’amis et réussir ce qu’on entreprend…. Le tout c’est de s’en convaincre. » Et surtout ne « refaites » jamais votre vie 🙂 »

Auteur :

Maman solo dynamique de 2 enfants de 5 et 8 ans très bientôt recomposée. Je m'intéresse au blogging sur la monoparentalité, la famille recomposée et l'éducation

Laisser un commentaire.. Ca fait plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.