Publié dans En amoureux

Ma routine cinéma: le retour de l’inspiration

Ma routine cinéma

Ça fait beaucoup trop longtemps que n’ai pas été au cinéma. Je considère que 2 fois par mois devraient être un minimum.  Mais l’été et les beaux jours riment aves appel de la nature. Et Il n’y a guère que l’hiver que j’arrive à tenir l’objectif.

Aller au cinéma c’est s’emmitoufler et redécouvrir des petites rues bien cachées d’Avignon sous un parapluie. Aller au cinéma,  c’est forcement en centre ville car aller au cinéma, ça doit être jolie, chaleureux et plein de promesses. Alors, ça ne peut pas être industrialisé, pratique ou encore fonctionnel. En fait, c’est comme ouvrir un livre, ça doit donner envie de rêver. Et qui y a t’il de beau ou de poétique dans une zone industrielle? Le cinéma ça doit être un instant à vivre et non pas une ennieme consommation. Vous l’aurez compris, je suis un peu bobo sur ce coup là même si la définition de bobo mériterait à elle seule deux ou trois articles.

Cinéma Utopia Avignon
Cinéma Utopia Avignon

J’aime arriver à l’Utopia (NDLR: Ciné bobo d’Avignon) et m’introduire par la grande porte vitrée. Et puis, j’aime quand il y a la queue et que je peux lire toute les affichettes. En fait, ça me donne le sentiment de savoir tout ce qui se passe sur Avignon. J’aime acheter mon ticket en regardant les gens siroter un petit thé dans le bistrot. J’adore cette salle si intime et si grandiose par sa personnalité. J’ai besoin par dessus tout pouvoir debrieffer longuement en sirotant un verre de vin au sortir de la salle obscure. Bref, ma routine cinéma  est importante par nature et sans elle, mon plaisir ne serait pas le même.

Bistrot de l'Utopia Avignon
Bistrot de l’Utopia Avignon

On s’introduit dans une salle obscure à coté de personnes dont on ne sait rien et avec qui on va partager des émotions (normalement). C’est finalement assez intime le ciné!

Heureusement l’hiver vient!

L’hiver vient et il finira par arriver vraiment comme l’ultime saison de GOT. « Je précise au passage que cette attente commence à me me souler. Mais ceci est un autre sujet… »

Je crois que nous avons savouré nos derniers jours de beau temps et de :« Putain tu te rends compte? On est en Octobre et on ballade en T shirt! On est bien quand même dans le sud!!! »

Ce week end, même le mistral n’a pas osé faire face cette lacrymalgie céleste (NDLR: mot inventé pour faire intello). En décrypté ça veut dire qu’il a flotté non stop pendant deux jours.

Qu’a cela ne tienne! De toute façon, j’ai une Broncho-trachéite aigue, une sciatique depuis 4 jours et je ne dispose plus de la moindre énergie pour faire autre chose que d’absorber des images. Des images oui! Mais pas n’importe lesquelles.

La saison est ouverte avec le film « GIRL »

Pour moi un bon film est un film qui me fait quelque chose. Il peut me faire rire, me dégouter, me faire réfléchir, me faire pleurer…Mais dans tous les cas il doit me faire ressentir. Et là, ma saison cinématographique commence vraiment fort.

Girl

C’est l’histoire de Lara qui a 16 ans et qui veut devenir danseuse étoile. Un petit hic: Lara a un pénis. Elle est fille depuis toujours dans sa tête mais son corps lui a joué un vilain tour.

On a tout entendu et tout lu sur la théorie du genre. On a tous vu des tonnes d’émissions plus ou moins douteuses sur les personnes transgenres.  Mais a t’on déjà pu toucher du doigt ce que peut ressentir Lara?

C’est ce film incroyable d’une justesse absolue qui a alimenté  ma capacité à regarder le monde autrement ce week end. Ce film m’a grandi tant il m’a apprit à regarder l’autre et la différence. A regarder par les yeux d’une jeune adolescente de 16 ans qui souffre de manière insupportable. A regarder par les yeux de son père dont la prestation peut faire rougir tous les manuels éducatifs tellement son amour inconditionnel est beau. Ce film m’a fait tellement ressentir…  C’est Ça le CINEMA. Ça doit être CA!

Nous sommes tous et toutes sortis de la salle le coeur plein d’émotion. Heureusement que le bistrot de l’Utopia est Le lieu idéal ou il faut debrieffer le film. C’est tellement important de debrieffer un film.

Bande annonce Girl

Girl, un film magnifique
Girl, un film magnifique

Bref, je n’ai pas le talent littéraire de vous mettre en mots l’intensité de ce film.  Mais profitez de la pluie et foncez le voir!

Ma to see List:

Au cas ou ça intéresserait quelqu’un qui souhaiterait se faire influencer, j’ai prévu plein de films pour les semaines à venir:

Et vous, c’est quoi votre programme?

 

 

Auteur :

Maman solo dynamique de 2 enfants de 5 et 8 ans très bientôt recomposée. Je m'intéresse au blogging sur la monoparentalité, la famille recomposée et l'éducation

Laisser un commentaire.. Ca fait plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.