Publié dans Journal intime

Moi aussi je veux être influenceuse!

Une influenceuse c’est quoi au juste?

Il y a quelques semaines, j’ai découvert le monde fabuleux des influenceuses. Ma découverte va de pair avec mon inscription (certes tardive) sur le réseau social Instagram.  Même si ça fait plus d’un an que je tiens un blog et que je gère une communauté sur Facebook, je n’ai rien d’une influenceuse. Je m’étais cantonnée à écrire des articles et compter mes likes (ou pas).

Ma soeur qui est une fille beaucoup plus « In » que moi ( #boboparisienne) m’a expliqué que maintenant c’était sur INSTAGRAM qu’il fallait oeuvrer.

Je me suis donc exécutée et j’ai crée mon premier compte Instagram.

D’abord, je ne comprends pas tout…. Des photos filtrées, des lieux de rêve, de gens que je connais pas, des scènes de vie poétiques, des robots ménagers ou des dosettes de café…

Mais après quelques heures scotchées sur mon I phone (non sponsorisé) à contempler toutes ces vies parfaites, je dois me rendre à l’évidence: –  Soit c’est la supercherie organisée soit ma vie est vraiment merdique! Cela me renvoie une fois de plus à ma « crise de la quarantaine ».

Le monde fabuleux des influenceuses m’envoyait à la figure toutes ses couleurs pastelles et tout son univers beau et parfait. J’ai tout de suite compris le message:  Je suis moche, maman débordée, mauvaise cuisinière, pas du tout healthy, naze en sport, naze en popularité, bref une MERDE tout court. Il me fallait trouver une Coach « bien-être » sur Instagram le plus rapidement possible.

Qui sont les influenceuses?

Alors j’ai rassemblé mes neurones et me suis demandée qui étaient ces créatures d’un autre monde:

  • Elles sont belles, filtrées et photoshopées (selon les critères Insta)
  • Prennent de belles photos, ou travaillent avec des photographes
  • Ont des enfants beaux (blonds de préférence) ou sont enceintes et partagent leur grossesse merveilleuse sans nausée ni vergeture.
  • Mangent des plats sans aucun gout mais jolies en photo (dans un bol de préférence avec des fuits rouges)
  • Elles vivent dans des apparts à 4000 euros par mois sans avoir trop l’air de bosser
  • Elles habillent leurs enfants pour la semaine avec mon budget annuel.
  • Sourient tout le temps…sauf Mme Beckam
  • Bref! Leur vie est magnifique… Des reines des neiges en vrai! Euh en photo…

Au départ, je me suis dis que pour être une de ces influenceuses, il fallait avoir un mari riche. N’avoir rien d’autre à faire de la journée que de mettre des photos en scène, d’acheter des vêtements, de décorer son loft avec des meubles chinés vintages, ou encore de raconter sur Youtube ce qu’on pense du dernier porridge fruit rouge à la mode.

Et puis j’ai finit par comprendre que cette mascarade pouvait être un job rémunérateur à part entière. Du coup, je suis vite devenue #instajalouse.

Et moi? Moi aussi je veux être influenceuse!*

Moi de mon coté:

  • Je bosse comme une dingue
  • Je peine à élever mes deux enfants dans la bienveillance tellement ils me fatiguent.
  • Le bordel reigne en maitre dans mon appartement.
  • J’adore le saucisson, le fromage très gras, et le vin rouge.
  • Je n’ai pas été chez le coiffeur depuis plus d’un an.
  • Le workout signifie pour moi le fait de travailler dehors.
  • Si je devais être influenceuse en quelque chose ça serait en restaurants, en vêtements grande taille (l’amour fait grossir),  en idées sorties ou en DIY (Do It Yourself) coupe de cheveux Homade (Home Made).

Bref, même si c’est pas gagné d’avance,  j’ai un peu étudié le truc et je me suis dis que je n’était pas plus bête qu’une autre. Je pourrai certainement en faire autant*…

Alors c’est décidé, moi aussi je veux être influenceuse* en ayant une vie parfaitement imparfaite.

#instafligeant

*Attention! Pour ceux qui manqueraient un peu de second degré. Je tiens à préciser que cette ambition est du second degré et que j’aime beaucoup mon job. On ne sait jamais avec les bloggeuses 🙂

Auteur :

Maman solo dynamique de 2 enfants de 5 et 8 ans très bientôt recomposée. Je m'intéresse au blogging sur la monoparentalité, la famille recomposée et l'éducation

6 commentaires sur « Moi aussi je veux être influenceuse! »

  1. Assez incisif. Mais j’aime bien ton style d’écriture.
    Justement ton style se démarquera aussi sur Instagram loin des influenceuses parfaites.;)

  2. Et moi qui inonde insta de photos de mes tomates en train de pousser ou de mes fleurs……… j’aurais peut-être dû lire les conditions d’utilisation !!!!
    Je me demande de quoi est faite leur vie quand même ! Une fois la photo parfaite réalisée et mise en ligne, elles font quoi??? Elles attendent de répondre aux commentaires ? Elles réfléchissent à la prochaine photo?
    Et ben moi, je préfère ma petite vie de famille, ma maison trop souvent en désordre, mon jardin, mes copines,…..et tant pis si ça ne rapporte rien! Le bonheur c’est gratuit !!!

Laisser un commentaire.. Ca fait plaisir!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.